Главная » Статьи » Энергетика » Добыча нефти и газа

Контракт на 541 300 000 долларов США
RÉALISATION D’INSTALLATIONS INDUSTRIELLES SUR LE CHAMP DE BIR SEBA
Signature d’un contrat de 451,3 millions de dollars
entre Sonatrach et des compagnies asiatiques


Par Bahia Aliouche Un contrat portant sur la réalisation de différentes installations industrielles au niveau du gisement de Bir Seba (Ouargla) a été conclu, hierà Alger, par l’Association Sonatrach - PetroVietnam (PVEP) / Petroleum authority of Thailand (PTTEP) opérant sur le gisement
de Bir Seba et le consortium japonais JGC Corporation-JGC Algeria SPA.

D’une valeur globale de 451,3 millions de dollars dont 40% en DA, le contrat, de type clés en main, porte, explique M. Noreddine Cherouati, P-dg de Sonatrach, sur la réalisation, dans le cadre de la première phase, d’un centre de traitement d’huile d’une capacité de 20 000 b/j, d’une unité de compression et d’expédition de gaz vers ZCINA (Hassi Messaoud) d’une capacité de 1 million de m3/j, et de deux pipelines destinés à l’acheminement du brut vers Haoud El Hamra et du gaz vers ZCINA (Hassi Messaoud). Le contrat porte, également, ajoute M. Cherouati, sur la réalisation d’une centrale électrique, composée de deux turbos générateurs ainsi que sur la réalisation d’une unité de déshydratation.

Le projet de réalisation d’installations de traitement de pétrole, de pipelines d’expédition de pétrole et de gaz ainsi qu’une base industrielle sur le champ de Bir Seba, s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du plan de développement des champs d’huile de la région de Bir Seba qui seront exploités par Sonatrach en association avec ses partenaires PVEP et PTTEP.

D’une durée de réalisation de 31 mois, ce projet, selon Kamel Eddine Chikhi, directeur central Association (Sonatrach, PVEP et PTTEP), devrait être réceptionné en mai 2014. A cet horizon (2014), l’Algérie procédera, avec la construction de nouvelle canalisation allant de Ain Salah à  Нassi Messaoud, à la production de 7 à 8 milliards de mètre cube supplémentaires.

La conclusion du contrat portant sur la réalisation de différentes installations industrielles au niveau du gisement de BirSeba , rappelle M. Chikhi, fait suite à un appel d’offres auquel dix compagnies avaient pris part et pour lequel six offres avaient été jugées recevables.

Il est utile de rappeler que l’Association Bir Seba a été créée en août 2009 et son plan de développement, en cours d’examen par Sonatrach, s’étend sur une période de 25 ans en deux phases pour un investissement total de 1,59 milliard de dollars.

La première phase, qui s’étend de 2010 à 2013, prévoit notamment le forage d’une douzaine de puits pour une production prévisionnelle de
20 000 barils par jour, tandis que la deuxième phase concerne le forage d’une trentaine d’autres puits en vue d’atteindre à partir de 2015 une
production de 36 000 barils par jour.

Les investissements engagés pour le développement de l’activité de Bir Seba sont répartis entre PVEP (40%), PTTEPAlgeria (35%) et Sonatrach (25%) qui détient 51% de la production et des revenus réalisés par l’Association.

M. Chikhi a déclaré, d’autre part, qu’un contrat de même type (EPC) sera signé au début du mois prochain entre la S o n a t r a c h e t l e s g r o u p e Petronas et Hess. Il comporte l’exploitation du gisement de B i r L e s s n a du b a s s i n

de Barkin. B. A.
Категория: Добыча нефти и газа | Добавил: kisbor (28.08.2011)
Просмотров: 1244 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Добавлять комментарии могут только зарегистрированные пользователи.
[ Регистрация | Вход ]