Главная » Статьи » Энергетика » Электоэнергетика

Рост инвестиций в производство электроэнергии
Les investissements vont augmenter de 50 % en 2012

Les investissements qui seront consacrésà l'amélioration de la distribution del'électricité et du gaz d'Alger Ouest augmenterontde près de 50 % en 2012, a annoncéjeudi à Alger un responsable de cette concessionde Sonelgaz qui couvre 19 commune àl'ouest d'Alger. « Le montant d'investissementaugmente de 30 à 40 % chaque année. En 2012il va connaître une augmentation considérablede près de 50 % afin de satisfaire la demandegrandissante en énergie et de lutter contre lescoupures électriques", a déclaré M. AhmedRahem, directeur de la distribution de l'électricitéet du gaz de Bologhine, lors d'une conférencede presse. La plus grosse part des sesinvestissements sera consacrée à la réalisationdes postes de basse et moyenne tensions(MBT), ainsi que l'accompagnement des projetsde logements de l'OPGI, selon M. Rahem.Le montant des investissements en 2010, del'ordre de 350 millions de DA, a servi notammentà la mise en service de 56 nouveauxpostes MBT. D'autre part, M. Rahem a indiquéque 587 incidents d'électricité ont été enregistrésen 2010, en hausse de 70% par rapport à2009. Quelque 49% de ses incidents ont été enregistréssur les câbles souterrains, contre 18%sur les câbles aériens, et 33% sur les postesMT/BT. Par ailleurs, le chiffre d'affaires decette direction a connu une hausse de 5,47%en 2010, s'élevant à 3,879 milliards de DA, soitun peu plus de ses créances cumulées et quis'élèvent à 3,680 milliards de DA. Le plus grosdes créances est détenu sur les abonnés ordinairesavec plus de 907 millions de DA, suivisde celles du secteur économique avec 844 millionsde DA, les administrations (754 millions)et les créances des travaux pour près 420 millionsde DA.Près de 20 % de pertes d'électricité enregistrédans la partie Est d'Alger. D’autre part, ladirection de la distribution de l'électricité et dugaz d'El-Harrach a enregistré en 2010 uneperte d'énergie de 20,61% pour l'électricité etde 16,07 % pour le gaz, a indiqué mercredi àAlger M. Abdelhak Latrach, directeur de cetteentreprise qui couvre 14 communes de la banlieueEst d'Alger.« Le taux de pertes de l'électricité distribuéen 2010 est de 20,61 % dont 5 % sont considérécomme une perte technique, le reste(15 %) est dû aux fraudes et agressions sur leréseau électrique », a t-il expliqué dans uneconférence de presse consacrée à la présentationdu bilan de l'activité 2010 de cette direction.Selon les études faites par l'entreprise, letaux de vols d'énergie dans les quartiers précaires(bidonvilles) ne représente que 3 %,alors que les quartiers résidentiels et les lotissementsenregistrent un taux de 12 %.Par ailleurs, le temps équivalent de coupure(TEC) enregistré en 2009 s'est élevé à 6 h parabonné, et à 7 h en 2010, selon M. Latrach quia justifié cette augmentation par la surconsommationen période estivale (climatiseurs)et hivernale (chauffages). « La consommationdomestique d'électricité augmente d'une annéeà l'autre. A titre d'exemple, nos ventes en août2011 ont augmenté de 14 % par rapport à août2010 » explique-t-il. Par ailleurs, les incidentsdues aux défauts de câbles et aux sinistres(chantiers tramway, métro, trémies..) sont l'unedes causes principales des coupures d'électricité,selon M. Latrach, qui a indiqué que 392incidents de ce genre ont été enregistrés en2010. D'autre part, le chiffre d'affaires de la sociétéde distribution de l'électricité et du gazd'El-Harrach, la plus grande des directions dela SDA-Alger (filiale de Sonelgaz) en 2010s'est établi à 6,02 milliards de dinars. Quant àses créances, elles sont estimées à 2,4 milliardsde dinars, dont le tiers est détenu par les APC(700 millions de DA), a encore précisé M.Latrach.
Категория: Электоэнергетика | Добавил: kisbor (23.10.2011)
Просмотров: 1103 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Добавлять комментарии могут только зарегистрированные пользователи.
[ Регистрация | Вход ]