Главная » Статьи » Энергетика » Водоснабжение

Очистные сооружения в Релизане
Abdelmalek Sellal à Relizane : 44 nouvelles stations d’épuration à l’horizon 2015

Le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal, a effectué, lundi une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Relizane. Plusieurs projets initiés dans son secteur ont été inaugurés dans différentes localités de la wilaya.

Durant cette visite M. Abdelmalek Sellal a procédé, à la pose de la première pierre pour la réalisation de deux stations de traitement des eaux usées à Relizane et à Mazouna. La station du chef-lieu de wilaya dotée d’une enveloppe financière de 1,179 milliard de dinars permettra le traitement de 216.000 m3 d'eaux  usées par jour pour 180.000 habitants. La deuxième station située dans la daira de Mazouna, pour laquelle une enveloppe de plus de 556 millions de dinars été consacrée. Cette station dont les travaux de réalisation ont été confiés pour la première fois à une entreprise algérienne, et qui devra traiter 4.800 m3 d'eaux usées rejetés par une population estimée à près de 79.000 habitants de Mazouna et El Kettar. Ces deux stations entrent dans le cadre du programme tracé à l’horizon 2015, qui prévoit la réalisation de 44 stations d’épuration des eaux usées au niveau national, a indiqué le ministre en marge de sa visite dans cette wilaya. « Ces 44 stations s’ajouteront aux 136 stations, déjà opérationnelles », a observé le ministre, en soulignant, les efforts consentis dans le domaine de l'exploitation des eaux usées épurées. « L'Algérie qui ne disposait, à la fin des années 1990, que de 26 stations traitant 98 millions de m3 d'eaux usées, a développé aujourd'hui cette capacité à 700 millions de m3 par an, destinées à l’irrigation.  Notre objectif est de porter cette capacité à 1 milliard de mètres cubes par an à l’horizon 2015 », a indiqué le ministre. Il a également annoncé en marge de sa visite la réalisation prochaine de 13 nouvelles stations de dessalement au niveau national. Il a expliqué que les eaux acheminées de ces stations seront destinées à l’alimentation des grandes villes en eau potable ainsi qu’à l’irrigation des terres agricoles, afin dira-t-il de préserver la nappe souterraine. « Notre objectif est réduire les quantités d’eaux souterraines utilisées en les compensant avec l’eau de mer dessalée », a-t-il ajouté.
Au chef lieu de la wilaya de Relizane, le ministre a procédé également à la pose de la première pierre pour la réalisation d’une station de traitement d’eau potable situé. Cette station qui devrait renforcer la capacité traitement d’eau à 34.500 m3/jour dans cette wilaya, où la demande en eau potable ne cesse d’augmenter. M. Sellal s’est aussi enquis à Yellel et Bermadia des travaux  de réalisation de deux réservoirs d’une contenance de 2.000 et 1.000 m3 pour  augmenter les capacités de stockage dans ces deux villes.
Au niveau de la daïra de Sidi M’hamed Benali, le ministre des Ressources en eau a procédé à la mise en service du projet d’alimentation  en eau potable de la région-nord de la Dahra à partir du barrage Kramis, situé dans la wilaya de Mostaganem limitrophe.
Ce projet permet l’alimentation en eau potable de 90.000 habitants des communes de Béni Zentis, Mediouna et Sidi M’hamed Benali avec une moyenne de  150 litres par habitant et en H/24. Ce projet, qui a nécessité une enveloppe financière de l’ordre de 390  millions de dinars, permet le transfert de plus de 8.600 m3 d’eau par jour pour  satisfaire les besoins de 112.000 habitants.
Salima Ettouahria
Категория: Водоснабжение | Добавил: kisbor (15.06.2012)
Просмотров: 1174 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Добавлять комментарии могут только зарегистрированные пользователи.
[ Регистрация | Вход ]