Главная » Статьи » Энергетика » Водоснабжение

Плотины для нужд сельского хозяйства
DEUX NOUVEAUX BARRAGES POUR BATNA
L’eau pour développer l’agriculture de montagne


A 70 km au sud-ouest du chef-lieu de la wilaya de Batna et à 10 km au sud-ouest de la daïra de Bouzina, plus exactement dans la «dechra» de Tagouste El Hamra, il est prévu à la fin de cette année le lancement des travaux de construction d’un barrage d’une hauteur de 62,5 m et d’une capacité de 11 millions de m3.

Cette nouvelle, annoncée jeudi, par le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, lors de sa visite dans la wilaya de Batna, a ravi la population de Tagouste. «Ce projet constitue pour nous un rêve qui vient d’être exaucé», lance ce sexagénaire. Et pour cause, le village connaîtra une amélioration aussi bien en matière de distribution d’eau potable que dans l’irrigation. Selon Saïd Abbas, directeur des études techniques de l’Agence nationale des barrages, le barrage de Bouzina fournira annuellement 3 millions de m3 par an, dont 1,25 million alimenteront les trois communes de Bouzina, Menaa et Taghaghar. Le reste sera destiné à l’irrigation de 250 hectares. Le ministre a fait savoir que l’achèvement prévisionnel de l’étude d’avant-projet confiée à l’entreprise serbe Energoprojekt sera prêt fin juin 2012 alors que le lancement de l’appel d’offres international est prévu pour le mois de juillet de la même année. M. Sellal a rassuré les propriétaires des terres

expropriées dans le cadre de ce projet que ceux qui ont des actes de propriété seront indemnisés financièrement et que «des solutions seront
trouvées pour ceux qui n’en possèdent pas». La wilaya de Batna bénéficiera également de la réalisation d’un deuxième barrage inscrit pour
2013-2014. Il s’agit de celui de Tabegart. 1,2 MILLIARDS DA POUR LA PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS La visite de M. Sellal a été l’occasion de s’enquérir de l’état d’avancement des projets lancés et également de poser la première pierre de la retenue d’eau située dans la région de Tazoult. Le ministre a ainsi inspecté le projet de transfert d’eau de Beni Haroun qui enregistre actuellement un taux de remplissage de 100% vers les barrages d’Ourkis à Oum Bouaghi et celui de Koudiat Medouer de Batna. M. Sellal a également procédé à la mise en service de la station de pompage N3 Arris. Côté assainissement, le ministre a lancé la mise en service de la station d’épuration de Timgad ainsi que la
présentation de la réalisation de deux autres à Barika et Arris. Pour celle de Batna, une demande d’extension a été notifiée. Selon son chef, Smaili Mourad, la capacité de traitement de cette station est de 18 000m3/jour alors que la quantité globale des rejets des eaux usées de
la ville de Batna est de 35000m3/jour. A ces projets s’ajoute la réhabilitation des réseaux de distribution d’eau. Pour le règlement du problème des inondations qui touchent essentiellement les régions de Chmora et Ain Touta, M. Sellal a indiqué que son département «oeuvre pour la mobilisation de 1,2 milliard de dinars».

Категория: Водоснабжение | Добавил: kisbor (29.04.2012)
Просмотров: 1113 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Добавлять комментарии могут только зарегистрированные пользователи.
[ Регистрация | Вход ]