Главная » Статьи » Политика и экономика » Политика

Итоги G8
SOMMET DU G8
"LE PARTENARIAT AFRIQUE–G8
A GAGNÉ EN EFFICACITÉ”
Le Président Bouteflika
dans une contribution au débat

Le partenariat Afrique-G8, en matière de paix et de sécurité après une décennie deson lancement, s’est développé de manière "graduelle" et a gagné en "efficacité", adéclaré, hier, à Deauville (France), le Président de la République, M. AbdelazizBouteflika. Ce partenariat a accompagné l’action de l’Union africaine dans"l’apaisement de nombre de tensions et le règlement pacifique de plusieurssituations conflictuelles", a indiqué le Président Bouteflika dans une contributionau débat du segment Afrique du sommet du G8.
Les leaders des grandes puissancesqui se sont retrouvés àDeauville pour un sommet duG8 consacré aux révolutionsarabes, qu'ils veulent soutenir, àla sécurité nucléaire, qu'ils veulentrenforcer, à la solidaritéavec le Japon, et à la successionau FMI (après le scandale dupatron de cette institution),qu'ils veulent régler ont réaffirméleur partenariat «solide »noué avec l’Afrique et « enraciné» dans les engagements prisdepuis plus d’une décennie,notamment en faveur du développementde la paix et de lasécurité. Avant de se séparer, ilsse sont donné rendez-vous l’anprochain aux Etats-Unis.
Les travaux du 37e sommet du G8se sont achevés, hier, à Deauvilleavec les discussions sur les engagementset les obligations des uns et desautres parmi les participants qui déjà sedonnent rendez-vous l’an prochain auxEtats-Unis d’Amérique, le pays qui assurerala présidence du G8. Le sommet deDeauville a pris fin à l’issue de deuxjours de discussions et d’échangesd’idées, consacré jeudi, au Groupe desdirigeants des huit pays les plus industrialisés,avant de s’achever en soirée parun dîner réservé aux « printempsarabes » et à la Libye. Les travaux ontaussitôt repris vendredi réunissant leshuit leaders du Nord avec la participationdes dirigeants africains, initiateurs duNEPAD, lors d’une rencontre consacréeau partenariat entre le G8 et l’Afrique etparmi eux, le Président de laRépublique, Abdelaziz Bouteflika. LeChef de l’Etat, qui a toujours plaidé pourle droit du continent d’être présent à lagouvernance mondiale, qu’il puisse s’exprimerdans les processus de coopération,de concertation et de prise de décision,plaidera sûrement davantage pourla conjugaison des efforts, en ralliant à sacause les voix de pairs du NEPAD pourfaire entendre les préoccupations despays de la rive sud de la Méditerranée.Ces préoccupations et problématiques,élevées aux dimensions de nécessité pourles uns et de responsabilité pour lesautres, lors des précédents dialogues auxsommets et forums internationaux, figurenten bonne position dans l’agenda desparticipants. C’est dans ce cadre qu’intervientla position de l’Algérie, l’un desfondateurs et promoteurs actifs duNEPAD dans la perspective d’enrichir ladémarche et de contribuer à la dynamiquede croissance économique. Danstoutes ses plaidoiries, le chef de l’Etat aréaffirmé son souci quant aux responsabilitésdes pays industrialisés et leurimplication en ce qui concerne le dossierrelatif à la sécurité et à la paix, exigeantde ses pairs le besoin de trouver lesmécanismes du règlement des crises etde s’inspirer des standards de la bonnegouvernance, de renforcer la coopérationen terme de lutte contre le terrorisme, lesformes de trafics.Le G8/Afrique devait être sanctionnépar une déclaration commune toutcomme s’est achevé hier le sommet duG8 par une déclaration pour un nouvelélan pour la démocratie et la liberté.
H.A.

Autour du sommetdu G8-Afrique
 Pour la première fois, unedéclaration commune a fixéles grandes lignes de ce partenariat,et un communiquéconjoint a sanctionné le sommetdu G8/Afrique et lesdeux parties ont fait en sorteque ce partenariat se fasse endirection de l’Afrique, fondésur les priorités du continent.
 Deux rapports seront élaboréset présentés à la presse,l’un par le G8 et l’autre par lapartie africaine, sur la redevabilitémutuelle. Le rapport duG8 mettra en exergue lesengagements des huit sur lasanté maternelle et infantilepris lors du sommet Afrique-G8 de Muskoka (Canada) en2010 ainsi que ceux sur lasécurité alimentaire àl’Aquila (Italie) en 2009.Quant au rapport Afrique, ilprésentera l’état des lieux surles engagements pris depuisle lancement du dialogueentre le NEPAD, qui devaitêtre le moteur d’initiatives enfaveur de la paix, de la sécuritéet de la bonne gouvernance,dix ans après sa créationen 2001.
Houria A.


Категория: Политика | Добавил: kisbor (28.05.2011)
Просмотров: 1187 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Добавлять комментарии могут только зарегистрированные пользователи.
[ Регистрация | Вход ]